Instant détente – Stranger Things (sans spoils)

Parce que c’est la fin de l’été, parce qu’il n’y a pas grand chose au cinéma en ce moment qui nous inspire, c’est un temps à se caler sur le canapé avec le chat, pour se mater une petite série à deux.

Stranger Things est une série qui a fait pas mal parler d’elle sur les réseaux sociaux à sa sortie. Parce que nous étions (jusqu’à maintenant) passés aux travers des spoils, nous nous sommes lancé dans l’aventure. Netflix nous propose une saison au format de 8 épisodes de 50 minutes chacun ; un format bien classique et qui fonctionne bien. Pas d’excuses donc pour prendre du retard à la sortie de cette nouveauté !

stranger-things-stephen-king

Y a pas à dire, la photographie de la série est parfaitement maîtrisée!

Comme il a beaucoup été dit, il n’y a rien de bien nouveau dans cette série, que ce soit d’un point de vue du scénario ou de l’ambiance. L’univers filmé dans les années 80 donne une agréable touche de nostalgie. La photographie est à couper le souffle, et le jeu des acteurs amène la série à cette jolie réussite.

Pour ce qui est de l’histoire, on nous embarque dans une petite ville des Etats-Unis au beau milieu de l’automne. A proximité de cette bourgade, se trouve un laboratoire gouvernemental dans lequel les habitants de cette ville n’ont aucune idée des recherches qui y sont effectuées. C’est dans ce cadre qu’un enfant disparaît dans des circonstances étranges inquiétantes, et que ses 3 meilleurs amis vont mener l’enquête. J’arrête là pour le scrip pour vous laisser découvrir tous les mystères qui y planent.

00-holding-stranger-things

Oui oui je vous confirme que l’histoire se passe bien en automne…

Les enfants sont terriblement attachants, pas de caricatures dérangeantes dans leur jeu d’acteur.  Le comportement des 3 garçons correspond aux aspirations et délires d’enfants fans de sciences et d’héroic fantasy (de vrais petits nerds), et rajoutez à ça « Elve », une des petites filles les plus badass qui m’est été donnée de voir dans une série, et on se retrouve avec une joyeuse équipe qui part à la chasse aux monstres.

66-0-0

Nos quatre héros de la série (très impressionnants dans leur maîtrise du poisson hors de l’eau).

Les acteurs adultes n’ont rien à envier à leurs compagnons plus jeunes. Les personnages sont très très bien construits. J’apprécie tout particulièrement la mère de Will dans son rôle de mère dépassée par les événements et qui essaye malgré tout de garder la tête hors de l’eau. Le chef de police de la ville a également un rôle très sympa ; ce flic un peu paumé va bien nous faciliter la tache pour comprendre les mystères présentés tout au long des épisodes.

Pour ce qui est de la façon de filmer, on se retrouve souvent dans le bon cliché de films d’horreurs, sans jamais dépasser la ligne du mauvais goût, et sans jamais avoir vraiment peur. Même s’il n’y a rien d’innovant, l’équilibre de la série est plutôt bien maintenu.

Avec Pierre nous avons véritablement dégusté cette série (il faut faire durer les choses, pas plus de 2 épisodes par soir)! Je vous la conseille très très fortement! Elle nous aura occupé quelques soirées devant la télé, mais également quelques longs moments à discuter des mystères de ce scénario.

Saison 2 commandée par Netflix, et prévue pour 2017 (pour notre plus grand plaisir!)

Elise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *